La Cabine :

La hauteur du véhicule au point le plus élevé de la cabine est de 2,50 m minimum, et sa largeur de 1,80 m.
L’intérieur est dépouillé du confort usuel pour le transport routier.
Prennent place des arceaux de sécurité réglementaires et des sièges baquet type course.
Les normes FIA/FFSA, identiques à celles du sport automobile, sont en vigueur.
Les véhicules dont les cabines basculent vers l’avant doivent être équipés d’un dispositif supplémentaire de verrouillage.
Le pilote dispose de deux rétroviseurs extérieurs, mais également d’une caméra pour la vision arrière qui fonctionne en permanence.

Le Moteur :

Peu importe le nombre de cylindres ou l’architecture du bloc-moteur (en ligne, en V, etc.), pourvu que la cylindrée ne dépasse pas 13 litres.
Le moteur est issu d’une gamme conçue pour les véhicules de série, mais il peut être d’une marque différente de celle du camion utilisé comme base.
Les modifications sont permises, avec des composants disponibles au catalogue du fabricant du moteur (injection, turbo, etc.).
La puissance peut atteindre, voire dépasser 1000 chevaux.
Le recours au turbocompresseur à simple étage est autorisé, de même que le refroidissement par pulvérisation d’eau sur l’intercooler afin de baisser la température d’admission.
Ce système de refroidissement est commun à celui des freins.

Le Châssis :

Les poutres principales du châssis proviennent d’un tracteur routier homologué d’un PTC de 18 tonnes minimum.
La garde au sol minimale est de 190 mm (100 mm pour les carénages avant et latéraux).
Tous les camions sont équipés d’un faux châssis afin d’augmenter la rigidité de l’ensemble. Des règles strictes de construction pour ce faux châssis permettent d’avoir des véhicules similaires en conception.
Le réservoir de gasoil est monté entre les faces intérieures des longerons du châssis, entre l’arrière de la cabine et l’axe de roue arrière. Des cuves d’air et d’eau assurent le fonctionnement des systèmes pneumatique et de refroidissement.

Le Poids :

Le poids minimum autorisé pour les camions de course est fixé à 5300 kg dont 3150 kg à l’avant
Il est permis de compléter le poids du véhicule par des lests, placés entre les longerons du châssis.